Le Conseil de sécurité condamne les récentes violences en Haïti

Vue de la salle du Conseil de sécurité de l'ONU. © ONU/Eskinder Debebe

12 juil 2018

Le Conseil de sécurité condamne les récentes violences en Haïti

Conseil de sécurité des Nations unies

Les membres du Conseil ont condamné fermement les récents actes de violence en Haïti. Ils ont reconnu le droit de réunion pacifique et condamné tous les actes de violence et les attaques contre les civils, qui ont fait plusieurs morts et exprimé leur profonde sympathie et présenté leurs condoléances aux familles des victimes. Le Conseil de sécurité a appelé à la cessation immédiate de toutes les formes de violence et à ce que les responsables de crimes rendent des comptes.

Les membres du Conseil de sécurité ont appelé toutes les parties prenantes en Haïti à rester calmes, à faire preuve de retenue et à éviter les actes susceptibles de contribuer à l'instabilité. Ils ont souligné l'importance de respecter l’état de droit et l'ordre démocratique et de ne pas recourir à la violence ou à des activités criminelles. Ils expriment leur soutien au gouvernement haïtien pour qu'il travaille avec tous les acteurs clés afin de rétablir rapidement l'ordre, assurer la sécurité des personnes et des biens et surmonter les défis auxquels le pays est confronté.

Les membres du Conseil de sécurité ont reconnu le rôle important de la Police nationale d'Haïti (PNH), avec le soutien de la Mission des Nations Unies pour l’appui a la justice en Haïti (MINUJUSTH), pour protéger la population civile et maintenir l'ordre public.

Les membres du Conseil de sécurité ont réitéré leur soutien à MINUJUSTH, qui travaille en étroite collaboration avec l'équipe de pays des Nations Unies, pour aider le Gouvernement et le peuple d'Haïti à consolider les acquis des dernières années en matière de sécurité, à promouvoir l’état de droit, et apporter une stabilité durable dans leur pays.