Police

La MINUJUSTH met l’accent sur le développement institutionnel et professionnel de la Police nationale d’Haïti (PNH), dans le cadre du plan de développement stratégique pour la période 2017-2021. Durant les deux années initiales de son mandat, la MINUJUSTH s’attelle à appuyer un certain nombre de priorités essentielles du plan de développement stratégique, notamment :

  • Mettre à la disposition des experts pour offrir aux cadres moyens et supérieurs de la Police nationale des services de mentorat et de conseils stratégiques sur le leadership, des compétences techniques en matière d’enquête, des formations à l’égalité des sexes et à la lutte contre la violence sexuelle et sexiste ;
  • Apporter des services de mentorat et d’assistance d’experts civils spécialisés dans le renforcement des capacités de l’administration de la police, notamment dans les domaines ci-après : réforme, restructuration, planification, ressources humaines, information, gestion des installations, transport, logistique, génie, télécommunications, finances et budget ;
  • Appuyer l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies de police de proximité, afin de continuer de développer  la confiance des communautés locales envers la Police nationale et fournir des programmes de formation destinés à prévenir les arrestations et la détention illégales ou arbitraires ou l’emploi excessif de la force ;
  • Promouvoir une plus grande efficacité du mécanisme de responsabilisation de la Police nationale d’Haïti, son Inspection générale, afin d’étendre son autorité au-delà de Port-au-Prince.

La mise en œuvre de ces priorités se fait de concert avec la mise en œuvre des stratégies de transition, en recherchant l’appui de partenaires potentiels, des Nations Unies et d’autres partenaires bilatéraux afin de permettre un transfert sans heurt des tâches résiduelles d’ici à la fin 2019.

La composante police de la MINUJUSTH continue d’apporter un appui opérationnel à la PNH en vue d’assurer l’ordre public et de répondre aux défis sécuritaires à travers le pays.

La MINUJUSTH compte sept unités de police constituées (FPU de leur acronyme anglais Formed Police Units) de 980 personnels provenant de six pays : Bangladesh, Inde, Jordanie, Népal, Rwanda et Sénégal.

Ils sont déployés à travers les cinq régions en vue de préserver les acquis en matière de sécurité réalisés au cours des dernières par l’appui opérationnel apporté à la PNH.

Les unités de police constituées mènent des patrouilles conjointes avec la Police nationale d’Haïti afin de donner à celle-ci plus de visibilité et de fournir une formation directe sur le terrain aux agents de la PNH.

La composante police de la MINUJUSTH apporte aussi un appui à la planification tactique, y compris des opérations conjointes, en visant à faciliter un transfert progressif à la PNH de la pleine responsabilité des tâches relatives à la sécurité, parallèlement à son renforcement graduel.

Rentrée : la 29ème promotion des aspirants de la PNH vient renforcer les effectifs

Dimanche 18 février 2018, 535 Haïtiens et 215 Haïtiennes ont rejoint les rangs de l'école de la Police nationale d'Haïti. UNPOL Adili Toro Agali / UN / MINUJUSTH, 2018

Inauguration des locaux de la cohabitation : renforcer la collaboration entre les policiers internationaux et les agents de la PNH

Michel-Ange Gédéon, Directeur général de la Police nationale d’Haïti, Yvonne Helle, Représentante du PNUD en Haïti, Susan D. Page, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies et le général de brigade Georges-Pierre Monchotte, Commandant de la composante police de la MINUJUSTH. © UNPOL Adili Toro Agali / UN / MINUJUSTH, 2018

Le chef de la MINUJUSTH, Madame Susan D. Page ainsi que des responsables civils et policiers pour le don de sang à la Croix Rouge haïtienne.

Pages